Conformément à une tradition plus que centenaire, le troisième lundi d’avril est à Zurich le jour des Sonnailles de 6 heures, Sechseläuten en bon allemand ou Sächsilüüte en dialecte. La fête donne lieu à des cortèges, d’enfants déguisés et de corporations, et culmine à 18 heures par la crémation du Böögg. Plus vite les pétards fourrés dans la tête de cette version locale du bonhomme hiver explosent et plus l’été sera clément. Surtout: la cérémonie symbolise l’arrivée du printemps. Cette année, elle coïncide avec celle des beaux jours pour le sport zurichois.