FOOTBALL

Football. Le Lausanne Sports engage trois renforts étrangers, dont deux Arméniens

Le club lausannois recrute des joueurs, mais n'a toujours pas trouvé de nouveau président pour succéder à Jean-François Kurz

Depuis le 17 juin dernier et l'annonce du départ de Jean-François Kurz, le Lausanne Sports est sans président. Hier à midi, le comité a convoqué une conférence de presse, mais n'a toujours pas trouvé de repreneur. Du côté de la Pontaise, on cherche toujours l'oiseau rare.

Par contre, Pierre-André Schürmann, directeur technique du club, peut annoncer de bonnes nouvelles aux supporters: trois étrangers ont signé un contrat de deux ans avec option supplémentaire pour une année. Ces nouvelles recrues proviennent d'Ararat Erevan (Arménie). Il s'agit d'un défenseur central ivoirien, Serge André Gogoua (21 ans), d'un milieu de terrain, Artur Minasyan (20 ans) et d'un attaquant, Armen Shahgeldyan (25 ans), tous deux internationaux arméniens. «J'ai déjà vu les joueurs à l'entraînement, explique satisfait l'entraîneur Georges Bregy. Mais il faut de la patience et leur laisser un temps d'adaptation.» Mais il n'est pas impossible d'en voir un fouler la pelouse ce samedi face au FC Sion.

Filière arménienne

Les relations avec l'Arménie pourraient ne pas s'arrêter là. «Nous sommes proches d'un accord avec Ararat Erevan. Il s'agit de créer des liens entre les deux clubs. Le potentiel des jeunes joueurs arméniens est énorme. Nous devons nous ouvrir vers l'extérieur», explique Pierre-André Schürmann. On se souvient qu'Harutyun Vardanyan et Mallal N'Diaye, entrés illégalement en Suisse (lire notre édition du 16 juin), venaient eux aussi d'Arménie. Ils ont dû quitter le pays par décision du Département fédéral de justice et police le 14 juillet dernier. Le club a déposé un recours et espère que les autorités fédérales reviendront sur leur décision d'ici la fin du mois d'août.

Pour en finir avec l'Arménie, on rappelle que le Lausanne Sports affronte en phase de qualification de la Coupe des vainqueurs de Coupe Tsement Ararat. La prélocation pour le match aller à la Pontaise (jeudi 13 août) débute ce vendredi.

En ce qui concerne la présidence du club, le comité continue ses pourparlers. Michel Amy, président du «Onze d'or» explique: «Nous avons rencontré Waldemar Kita (n.d.l.r. industriel français à la tête du groupe Corneal) et nous attendons une réponse. Mais nous avons aussi des contacts avec d'autres personnes, qui désirent garder l'anonymat.» Et Miroslav Blazevic? «Nous l'avons eu au téléphone, sans pouvoir le rencontrer, mais nos rapports avec lui sont maintenus.» Affaire à suivre.

Publicité