Ce n’est pas un hasard. Lionel Messi et Cristiano Ronaldo qui changent de club au sortir de l’une des plus grandes paralysies économiques que le football ait jamais connues, c’est le symptôme d’un secteur économique aux habitudes financières débridées qui est peut-être en train de changer.