■ En Angleterre, Chelsea écœure la concurrence

Avec plus de 300 millions d’euros engagés en un mois, Chelsea a évolué dans une dimension financière à part sur la planète football. En «subtilisant» l’Ukrainien Mykhailo Mudryk (Shakhtar Donetsk) au nez et à la barbe d’Arsenal contre 100 millions d’euros, les Blues avaient déjà surpris par leur capacité à s’aligner sans rechigner sur des sommes très élevées.

Mais c’était sans compter sur l’improbable soirée de mardi, au terme de laquelle le club de Todd Boehly s’est adjugé les services d’un autre espoir du foot mondial: le milieu argentin Enzo Fernandez, arraché à Benfica. Le montant de 121 millions est un record en Angleterre et la durée du contrat interpelle: il court jusqu’en… 2031, à en croire plusieurs médias! L’Argentin de 22 ans en aura 30 à la fin de son bail à Londres!

Chelsea a donc dépensé sans compter, en attirant aussi Benoît Badiashile, Joao Felix (en prêt), Noni Madueke et Malo Gusto (prêté dans la foulée à Lyon jusqu’en juin).

Leader de Premier League, Arsenal a pour sa part étoffé son effectif avec le défenseur polonais Jakub Kiwior, l’ailier belge Leandro Trossard et le champion d’Europe italien Jorginho, arraché à Chelsea mardi soir.

Ailleurs en Angleterre, Manchester City a passé son tour, Liverpool a pris l’attaquant néerlandais Cody Gakpo contre 60 millions d’euros (bonus inclus), Newcastle a lâché 45 millions d’euros pour le prometteur Anthony Gordon, d’Everton, et Manchester United a recruté le milieu Marcel Sabitzer et l’attaquant néerlandais Wout Weghorst pour tenter de combler un grand vide: celui laissé par Cristiano Ronaldo. La superstar portugaise (37 ans), libérée par les Red Devils après un ultime coup de sang, a finalement été recrutée à prix d’or par le club saoudien d’Al-Nassr le 30 décembre.

Lire aussi: Cristiano Ronaldo s’offre un crépuscule doré en Arabie saoudite

■ En Espagne, le Real et le Barça restent discrets

En Espagne, paradoxalement, les deux mastodontes que sont le Real Madrid et le FC Barcelone sont demeurés plutôt discrets.

Le plus gros coup est l’œuvre de l’Atlético Madrid: les Colchoneros ont engagé l’attaquant néerlandais Memphis Depay, dont le contrat au Barça expirait fin juin, pour seulement 3 millions d’euros.

■ En Italie, Skriniar reste à l’Inter jusqu’en juin

Le marché italien a fermé ses portes et l’Inter Milan compte toujours Milan Skriniar dans ses rangs. Le solide défenseur slovaque de l’Inter Milan, en fin de contrat en juin et annoncé au Paris SG, a été espéré en France dès l’hiver, mais le club nerazzurro l’a retenu, faute de remplaçant trouvé à temps.

■ En Allemagne, le Bayern remplace ses blessés

Affaibli par les blessures, le Bayern a dû s’activer sur le marché des transferts pour pallier les absences de son capitaine et gardien de but Manuel Neuer et de son défenseur Lucas Hernandez, forfaits au moins jusqu’à la fin de la saison.

Dans les buts, le Bayern a recruté le gardien du Borussia Mönchengladbach et de l’équipe de Suisse Yann Sommer contre 8 millions d’euros, plus un million et demi d’euros de bonus.

Lire aussi: Le transfert de Jonas Omlin envoie enfin Yann Sommer au Bayern Munich

En défense, le Néerlandais Daley Blind (32 ans), libre, a signé jusqu’à la fin de la saison et les Bavarois ont également obtenu mardi le prêt avec option d’achat du latéral portugais de Manchester City Joao Cancelo, dans l’optique du choc face au Paris SG en huitièmes de Ligue des champions (14 février et 8 mars).

■ En France, des doutes sur un transfert du PSG

Après les nombreuses arrivées du mercato estival, le PSG a terminé la fenêtre hivernale sans recrue… La faute à un marché démarré tardivement, mais aussi, à en croire deux sources ayant connaissance du dossier, aux retards de Chelsea dans la transmission des documents administratifs nécessaires à la validation du prêt du Marocain Hakim Ziyech. Paris envisage de soumettre un recours auprès de la Ligue française.

Dans la colonne des départs, le gardien N.2 Keylor Navas a, lui, rejoint Nottingham Forest.

En Ligue 1, Lyon et Marseille ont été plus actifs que Paris, attirant notamment deux demi-finalistes du Mondial, le Croate Dejan Lovren (OL) et le Marocain Azzedine Ounahi (OM). L’OM a également acheté le prometteur avant-centre Vitinha (Braga) pour 25 millions d’euros (plus sept de bonus).