«Ce match, c’est très simple. Si nous sommes éliminés, ce sera trois ou quatre nouvelles années sans football, et une nouvelle génération de joueurs sacrifiée. Mais si on se qualifie…» Shehzad Anwar lève les yeux au ciel. «Alors on rentrera dans l’histoire. On rentrera dans l’histoire, inch Allah!»