Automobilisme

En formule E, l’innovation défie l’équité sportive

«Mode attaque», «fan boost»: le championnat de bolides électriques qui fait étape ce samedi à Berne expérimente dans tous les secteurs, jusqu’à donner la possibilité aux fans d’aider très concrètement leurs pilotes favoris

Bien malin qui saura prédire le vainqueur de l’E-Prix qui se disputera à Berne ce samedi: les dix premières courses du championnat de formule E ont été remportées par huit pilotes différents. A la monotonie de la formule 1 (seulement deux vainqueurs différents sur les sept premiers grand prix de cette saison), la catégorie des bolides 100% électriques répond par une imprévisibilité absolue, et savamment entretenue. Ses dirigeants ne reculent devant aucune expérience pour stimuler l’intérêt de la compétition.

Lire aussi l'article lié: La formule E électrise les débats