Football

François Moubandje: «J’avais envie de nouveaux horizons»

A 28 ans, le latéral de l’équipe de Suisse aborde le «final four» de la Ligue des nations sans savoir encore où il jouera la saison prochaine. C’est son choix. Toulouse, son club depuis six ans, voulait le prolonger. Il détaille son besoin d’ailleurs

Autour de la table de ce bistrot de quartier, il y a le frangin, le cousin, la maman et son compagnon, tous tout ouïe. François Moubandje n’est de passage à Genève que pour quelques jours, entre la fin du championnat de Ligue 1 française et le rassemblement de l’équipe de Suisse en vue du «final four» de la Ligue des nations (la semaine prochaine au Portugal). Alors pas question de gaspiller un instant sans ses proches. Mais le football n’est jamais loin non plus: avec son frère aîné Cyrille Tonyè, qui le conseille au quotidien, le latéral de 28 ans travaille à déterminer la prochaine étape de sa carrière après six ans passés à Toulouse. Un moment charnière, que les deux hommes ont accepté de détailler.

Lire notre interview du joueur le 13 mai 2016: François Moubandje: «La Suisse peut s’inspirer de Toulouse»