Patrick Chabloz et son épouse Florence se doutaient bien que leurs deux fils hériteraient de leur goût pour le sport. Les loisirs de la famille s’articulent presque exclusivement autour de la glisse. Ski alpin ou freeride en hiver, ski nautique ou kitesurf en été. Week-ends et vacances. Bien sûr, cela sculpte le corps et forge le mental. «De là à penser que les deux obtiendraient des résultats au niveau mondial… Non, ça, je ne m’y attendais pas», souffle le paternel.