Un score de football. Le plus petit écart imaginable. Un seul but marqué, et un suspense incroyable jusqu’au coup de sifflet final. Fribourg Gottéron a répondu présent samedi soir dans sa patinoire de Saint Léonard, remportant par 1à 0 la quatrième partie de sa série contre le HC Davos. Cette victoire de Gottéron confirme l’ascendant pris par les Fribourgeois dans cette demi-finale équilibrée et indécise tant les deux équipes sont proches l’une de l’autre.

C’est Mowers qui a marqué le seul but de la partie, déjà dans le premier tiers temps. Fribourg évoluait alors en supériorité numérique, à 4 joueurs contre 3. L’attaquant américain a profité de la seule erreur du match commise par le jeune gardien de Davos, Genosi. Un mauvais renvoi de la rondelle profitait à Meunier qui servait Mowers, lequel pouvait ajuster le but délaissé par le gardien à terre.

Extrêmement discipliné, intransigeant en défense, Fribourg a confirmé l’impression donnée depuis le début de ses playoff: l’équipe romande est difficile à manoeuvrer et elle excelle à briser les élans de ses adversaires. Davos aura séché toute la partie sur cette forteresse collective. Il n’y avait tout simplement pas d’espace dans les lignes fribourgeoises pour laisser à l’adversaire le chemin vers le but.

Le gardien canadien de Fribourg, Sébastien Caron, réalise un blanchissage remarquable à ce stade de la compétition. Aidé par des coéquipiers aussi efficaces qu’héroïques surtout en fin de match quand Davos pressait plus que jamais pour égaliser, le gardien de Gottéron a réalisé un arrêt décisif alors qu’un Davosien se présentait seul face à lui. Dominateur dans l’ensemble de la partie, Fribourg a une fois de plus gagné en équipe, avec courage et habileté.

A noter que l’absence, pour maladie, de son attaquant fétiche, Julien Sprunger, ne lui pas pas nui. L’issue de la série se jouera mardi à Davos. On peut imaginer que Gottéron fera tout pour l’emporter et abréger ainsi le duel, afin de préserver ses forces et entamer la finale dans les meilleures conditions.

L’autre équipe en forme, c’est Kloten. Les Aviateurs ont éliminé Zoug en remportant, sur la patinoire de leur adversaire, la quatrième partie de la série, sur le score de 0-3. C’est la huitième victoire consécutive de Kloten dans ses playoff. Impressionante, l’équipe zurichoise, dores et déjà qualifiée pour la finale, fait figure d’épouvantail. Kloten retrouve le stade de la finale après 13 saisons de disette. Le club compte bien ne pas rater l’occasion de cueillir le tire.

En play out, Ambri Piotta a battu le HC Bienne 2-0 sur la patinoire des Seelandais. Les Tessinois revienennt à 2-2 dans cette série décisive pour le maintien dans l’élite nationale.