Le Britannique Tyson Fury a conservé sa ceinture WBC des poids lourds en battant samedi à Las Vegas l'Américain Deontay Wilder par KO au 11e round, après avoir lui même été envoyé deux fois au tapis. Au terme d'un affrontement dantesque, qui restera dans les annales de la boxe, un énième crochet du droit de Fury - il y en a eu tellement qu'on ne les comptait plus à ce stade - a eu raison du courage de Wilder. «En 57 années de métier, je n'ai jamais vu un combat des lourds aussi magnifique que celui-ci», a réagi le promoteur Bob Arum.