Tennis

A Genève, de Borg à Rosset

Dans les années quatre-vingt, Genève était une étape prisée des stars de la raquette

De Borg à Rosset

Dans les années 80, Genève était une étape prisée des stars de la raquette. Le livre d’or du TC Eaux-Vives s’enorgueillit de noms prestigieux: Nastase, Panatta, Vilas, Leconte, Ivanisevic. Trois numéros 1 mondiaux ont inscrit leur nom au palmarès: Björn Borg (1981), Mats Wilander (1982 et 1983) et Thomas Muster (1991). On y trouve aussi deux Suisses: Claudio Mezzadri, vainqueur en 1987, et Marc Rosset en 1989, qui remportait chez lui son premier titre ATP, à seulement 18 ans. Le tournoi, qui s’appelait alors Martini Open, reste dans les livres d’histoire du sport comme le dernier gagné par le légendaire Björn Borg. Le 27 septembre 1981, le Suédois dominait le Tchèque Tomas Smid devant une foule record de 5000 spectateurs. A 6-4 3-2, l’impassible Suédois perdait ses nerfs sur une erreur d’arbitrage et balançait trois balles consécutives! Du jamais-vu pour «IceBorg». Deux mois plus tard, il annonçait sa retraite à la surprise générale et à seulement 26 ans. L. Fe

Publicité