Gisela Oeri, 55 ans, quitte son poste «en plein accord» entre les parties, selon un communiqué. Elle aura exercé la présidence durant cinq ans. Elle cédera aussi son paquet d’actions de la holding du club, dont elle détient 90%, à Bernhard Heusler.

Gisela Oeri reste cependant au service du FCB pour «soutenir des projets sociaux et en faveur de la relève». Il n’est pas précisé directement si elle poursuivra ou non son engagement financier.

Héritière de l’empire chimique bâlois Hoffmann-La Roche, Gigi Oeri, binationale allemande et suisse, possède une fortune évaluée à plusieurs milliards de francs. Elle s’est beaucoup engagée en faveur du sport et de la culture.