Le derby romand entre Fribourg et Lausanne a tourné court. Gottéron n'a fait qu'une bouchée de faibles Vaudois – menés déjà 5-0 après 22 minutes – pour s'imposer 6-1. Valentin Wirz et Mikael Karlberg ont été les grands artisans de la victoire de Gottéron. L'attaquant fribourgeois a réussi le premier triplé de sa carrière, alors que le Suédois, après avoir griffé la feuille de match à cinq reprises vendredi à Rapperswil, a signé, cette fois-ci, deux buts et deux assists.

Comme Gottéron, les Genevois n'ont pas tardé à assurer leur 19e victoire de la saison. Après 18 minutes de jeu, les Aigles menaient déjà 4-0. Dans le deuxième tiers, Genève a géré son acquis et Yvan Benoit a porté le score à 5-0, retrouvant le chemin des filets pour la première fois depuis le 1er novembre. Le gardien Reto Pavoni a obtenu son premier blanchissage de la saison. Une imperméabilité qui ne lui était plus arrivée depuis le 27 septembre 2002.

Malmené à l'extérieur, le CP Berne s'est refait une santé avec la venue de Bâle (7-1). Muet depuis plus de six semaines, Yves Sarault a réussi un doublé. Les Bernois restent deuxièmes du classement derrière Lugano, qui compte deux matches de moins.

Les CPZ Lions n'ont pas fait mentir la statistique. Calamiteux à l'extérieur, ils ont à nouveau triomphé devant leur public face à Rapperswil-Jona. A l'instar de Lausanne, Rapperswil a pratiquement perdu tout espoir de disputer les play-off, puisqu'il compte huit points de retard sur Fribourg, qui se trouve juste au-dessus de la barre. Kloten a préservé toutes ses chances. Les Flyers ont ramené un point de leur déplacement à Zoug (1-1), miné par une grippe ravageuse qui a contraint la ligue nationale à reporter le match de vendredi à Bâle.

Todd Elik n'a pas manqué son retour à Langnau. Auteur d'un but et de deux assists, le Canadien a grandement contribué au succès des Grisons. Les Emmentalois ont craqué peu après la mi-match en encaissant deux buts en l'espace de 51 secondes.