Tennis

A Gstaad, l'acharnement payant d'Henri Laaksonen

Le Schaffhousois a créé la sensation en s'imposant face à Thomaz Bellucci au terme d'une partie riche en rebondissements

Le mois de juillet fabuleux d’Henri Laaksonen se poursuit. Pour son entrée en lice à Gstaad, le Schaffhousois, dans le top 100 depuis le 17 juillet, s’est défait de Thomaz Bellucci (ATP 66) sur le score de 7-6 (7-2) 6-7 (4-7) 7-5. Le numéro 3 suisse a remporté la partie au bout du suspense. «J’espère que je pourrai finir mon prochain match plus tôt», commentait sobrement le vainqueur à l’issue de la rencontre.

Il aurait pu moins traîner sur le court: dans le deuxième set, il a eu une balle de match mais n’est pas parvenu à la concrétiser. Bellucci est revenu en force dans le troisième set, en menant 5-2, avant que Laaksonen ne fasse un incroyable retour. Une fin de match à la hauteur des ambitions affichées lundi devant la presse. C’est en 2h53 et sur un ace somptueux que le 95e mondial a glané sa victoire. Véritable soutien pendant la partie, ses fans étaient nombreux à l’attendre pour faire signer des autographes.

Pour sa part, Marco Chiudinelli (ATP 214) a pris la porte de sortie face à l’Italien Paolo Lorenzi (ATP 36). Défaite 7-6 (7/2) 6-3 en 1h41.

Publicité