Le Suisse, qui fêtera ses 40 ans en août, a rencontré quelques problèmes pour son match de reprise sur herbe, à deux semaines de Wimbledon, face à un adversaire jeune, pointant à la 90e place mondiale, issu des qualifications.

Lire aussi: Roger Federer, l’homme qui en savait assez

«Un adversaire intraitable» 

«Il y a de la marge pour s'améliorer, mais je suis heureux de mon premier match ici sur gazon. Je me sens bien», a déclaré Federer, N.8 mondial, à l'issue de la rencontre.

Le vainqueur de 20 tournois du Grand Chelem, opéré deux fois au genou droit en 2020, avait abandonné après trois matches à Roland-Garros afin de pouvoir se reposer en vue de la saison sur herbe. A Halle, l'objectif est de se préparer au mieux afin de se lancer dans la quête d'un neuvième titre à Wimbledon, à partir du 28 juin.

Plutôt à l'aise dans ses déplacements, le Suisse a dû attendre le tie-break pour se détacher et empocher la première manche face à un adversaire intraitable sur son service. Roger Federer n'a d'ailleurs réussi à breaker qu'une seule fois, alors qu'il menait 6-5 dans le deuxième set. Suffisant pour s'offrir la qualification pour le tour suivant, en 1h36.

En huitième de finale de ce tournoi allemand qu'il a déjà remporté à dix reprises, l'ancien N.1 mondial affrontera le vainqueur du match opposant mardi le Canadien Felix Auger-Aliassime, 21e mondial, au Polonais Hubert Hurkacz, 17e.