Bienne a craqué lors du septième match de son quart de finale de National League face à Zurich. Les joueurs d'Antti Törmänen se sont inclinés 3-1.

Les statistiques ne parlaient pas en faveur des Seelandais avant cette rencontre décisive. Depuis l'introduction du septième match en play-off en 1998, il y en a eu 39 et l'équipe à domicile s'est imposée à 32 reprises. C'est désormais 33 sur 40.

Lire aussi: Fribourg-Gottéron de retour dans le dernier carré

Cela ne fait pas les affaires du hockey romand, qui n'aura qu'un seul représentant en demi-finale des play-off: Fribourg-Gottéron. Les «Dragons» de Christian Dubé héritent, comme adversaires, des «Lions» zurichois, qu'ils affronteront dès vendredi. Difficile de désginer un favori. Les Alémaniques sont plus habitués à ce stade de la compétition, mais les Fribourgeois ont pour eux d'avoir terminé devant au classement de la saison régulière. Dans ce cadre, les deux formations se sont rencontrées quatre fois, pour deux victoires chacune.

Arbitres en difficulté

En attendant, les Zurich Lions sont revenus de loin contre le HC Bienne, qui menait 2-0 puis 3-2 dans la série. Après avoir littéralement volé l'acte VI, qu'il perdait encore à sept minutes de la fin, les hommes de Rikard Grönborg ont compté lundi soir sur leurs vedettes pour passer l'écueil. L'ouverture du score est tombée à la 22e de la canne de Sven Andrighetto à la suite d'un très bon travail de Denis Hollenstein.

Le 2-0 a été inscrit à la 48e via Denis Malgin en infériorité numérique avec une jolie passe de Pedretti. Les Biennois ont réduit le score à la 51e grâce à Luca Cunti, mais le centre seelandais aurait dû être sur le banc des pénalités après avoir mis sa canne dans le visage de Yannick Weber.

Les arbitres ont d'ailleurs été médiocres dans cette partie décisive en sifflant des punitions imaginaires et en cherchant à compenser derrière. Le pilule est dure à avaler pour les Biennois qui avaient tout pour bien faire et qui ont bien failli égaliser en toute fin de match. Mais ils se sont heurtés à un Jakub Kovar très à son affaire.

Dans le dernier quart de finale, il faudra aussi un septième match mercredi pour départager Rapperswil et Davos. Menés 3-0, les Grisons sont revenus à 3-3 après leur victoire 7-3 dans le sixième acte. Le vétéran Andres Ambühl, déjà auteur de l'égalisation samedi, a réussi un doublé. Le vainqueur affrontera Zoug dans le carré final.