Hermann Maier a remporté jeudi le géant de Shigakogen, qui marquait la reprise de la Coupe du monde après les deux semaines consacrées aux Mondiaux de Sankt Anton. L'Autrichien n'a pas fait dans le détail, puisqu'il a devancé son dauphin, le Liechtensteinois Marco Büchel, de 1''74. Un autre Autrichien, Benjamin Raich, a pris la 3e place, à 1''83 de Maier. Michael von Grünigen, qui avait l'occasion de remporter la Coupe du monde de la spécialité, a dû se contenter du 8e rang, concédant plus de trois secondes à «Herminator».

Décevant 4e du géant de Sankt Anton, Hermann Maier s'est magistralement repris sur les neiges gelées du Japon (–16 degrés au départ). Après avoir survolé la première manche – il comptait 98 centièmes d'avance sur le Finlandais Sami Uotila – l'Autrichien a assuré le coup dans la deuxième.

Seulement 13e sur le premier tracé, Michael von Grünigen a redressé la barre sur le second parcours pour remonter au 8e rang. Mais ce classement constitue son plus mauvais résultat de la saison dans la discipline. Le Bernois, qui possédait une marge de 108 points sur Hermann Maier avant la course, ne compte plus que 40 points d'avance sur l'Autrichien avant le dernier géant de la saison, à Are, où se disputeront les finales de la Coupe du monde du 7 au 11 mars.

A l'image de leur leader, les autres «géantistes» helvétiques n'ont guère brillé. Urs Kälin a terminé 15e rang. Les Valaisans Didier Defago et Steve Locher, respectivement 16e et 23e, ont néanmoins assuré leur place à Are, où seuls les 25 premiers de chaque discipline seront invités. Paul Accola a été éliminé lors de la deuxième manche. Quant à Didier Cuche, il a préféré se concentrer sur les descentes du week-end prochain, qui auront pour cadre le site des Jeux olympiques de 2002, à Salt Lake City.

LT/SI