Après les éliminations d'Ambri et Lugano lors des demi-finales, les espoirs suisses en Coupe d'Europe reposent entièrement sur les Lions zurichois. Organisateur du tournoi final de la Coupe continentale, qui se déroule d'aujourd'hui à dimanche au Hallenstadion, le champion de Suisse sera opposé aux Munich Barons, aux London Knights et à Slovan Bratislava.

Les CPZ Lions tenteront d'emboîter le pas à Ambri-Piotta, tenant du titre. Le manager, Simon Schenk, n'y va pas par quatre chemins: «Nous visons la victoire finale. Mais nous devrons atteindre un autre niveau que celui qui est le nôtre actuellement en championnat.» Les Zurichois traversent en effet une période difficile. Ils ont essuyé deux revers consécutifs en championnat et perdu leur place de leader au profit de Lugano.

En engageant le Canadien Claude Verret et en rappelant du club partenaire, Grasshoppers/ CPK, le Tchèque Ivo Prorok pour cette compétition, l'entraîneur Larry Hurras s'est assuré plusieurs options pour pallier l'absence de son attaquant Andrew McKim, toujours blessé.

Munich sera l'adversaire le plus coriace du champion de Suisse. Avec pas moins de 14 joueurs nord-américains, les Bavarois prônent un jeu physique, tout en étant capables de bien faire circuler le puck.

LT/SI