La formation articulée autour de Markus Eggler s’est inclinée 7-5 face à la Norvège emmenée par un Thomas Ulsrud des grands jours.

Simon Strübin, Markus Eggler, Jan Hauser et Ralph Stöckli n’ont rien à se reprocher. Face à une équipe norvégienne qui a réalisé un match parfait, les Bâlois se sont battus avec leurs armes. «C’est toujours plus facile d’admettre une défaite lorsque l’adversaire joue à un tel niveau, concède Stöckli. De notre côté, nous avons fait un excellent match et il ne nous a finalement pas manqué beaucoup pour les battre.»

Menés 4-1 après cinq ends, les Suisses sont revenus au score grâce à un coup double lors de la sixième manche. Auparavant, Ralph Stöckli avait manqué l’occasion de donner l’avantage à ses couleurs lors d’un troisième end perdu. Sur la dernière pierre, il a raté un «take out» et a du même coup offert un point aux Nordiques. Au lieu de 2-1, le score passait à 0-2.

«Nous devons désormais penser à notre prochain match contre la Suède. Physiquement et moralement, tout le monde se sent très bien, rassure Ralph Stöckli. Nous avons encore une chance de décrocher une médaille et face à une équipe très jeune comme la Suède, nous allons tout faire pour y parvenir.»