Pour la première fois depuis 1990, le HC Lugano a renoué avec le titre de champion de Suisse. Le cinquième titre de l'histoire du club s'est fait attendre. Après quatre titres récoltés en 5 ans à la fin des années 80, les Luganais ont échoué à huit reprises dans leur rôle de favori. Pis, ils ont été éliminés à quatre reprises au niveau des quarts de finale. Ce cinquième sacre est sans doute le plus beau car décroché contre le rival cantonal, Ambri-Piotta.

L'entraîneur-manager Jim Koleff porte une grande responsabilité dans ce nouvel accessit du club de la Resega. Le Canadien a su trouver la bonne harmonie entre tous les joueurs. Il a su miser juste quand il s'est agi de titulariser dans la cage Cristobal Huet aux dépens de Lars Weibel après le premier match des demi-finales gagné 7-6 après prolongation contre Zoug. Le retour de Gaetano Orlando lors du cinquième match contre Zoug au détriment de Bill McDougall s'est avéré payant. L'Italo-Canadien n'a-t-il pas compté 5 buts dans la série contre Ambri?

Bien sûr, Lugano dispose de moyens financiers importants quand il entame son marché des transferts. Mais la puissance de l'argent n'est pas toujours garante de succès comme le démontrent les huit ans d'insuccès des Luganais. Cette fois-ci, les transferts ont été bons. Gaetano Orlando, Misko Antisin, Cristobal Huet, Régis Fuchs, Bill McDougall et Gaetan Voisard ont amené à la Resega un esprit conquérant. L'entraîneur a su aussi étouffer tout conflit avec la meilleure triplette suisse du championnat Patrick Fischer, Marcel Jenni et Gian-Marco Crameri. LT/Si