On a beau se moquer de lui; dire que son tour de taille ressemble désormais à un mannequin Michelin; ou qu'il est hors-jeu neuf fois sur dix lors de ses démarrages, parce qu'il ne peut plus prendre un défenseur de vitesse. Ronaldo Luis Nazario de Lima n'en reste pas moins le plus grand attaquant depuis le roi Pelé: 62 buts en 96 capes, meilleur «bomber» de la Coupe du monde - 15 goals entre 1998, 2002 et 2006 - Il Fenomeno mérite amplement son nom. Age et blessures obligent, des jeunes loups convoitent son trône. Au Real, Van Nistelrooy lui a piqué sa place. Est-il fini? On espère bien que non.