Ski slopestyle

Incertaine de pouvoir concourir samedi matin, Mathilde Gremaud décroche la médaille d'argent

La skieuse gruérienne s'est fortement cogné la tête vendredi et a dû être hospitalisée. Après des tests neurologiques, le médecin de l'équipe de Suisse l'a autorisée à participer à la compétition. Elle s'est finalement classée deuxième derrière la Genevoise Sarah Hoefflin

La Suissesse Mathilde Gremaud s'est emparée de la médaille d'argent du ski slopestyle samedi, un jour seulement après avoir été hospitalisée pour avoir montré des signes de commotion cérébrale après une lourde chute à l'entraînement. La Gruérienne, 18 ans, s'était cogné la tête si fort à l'entraînement vendredi qu'elle semblait souffrir de pertes de mémoire. Après des examens poussés à l'hôpital, elle a finalement réussi le "protocole commotion" et a été autorisée à prendre part au concours de ski acrobatique.

A lire: Le doublé des Suissesses en ski slopestyle

Malgré de légers maux de tête samedi matin, elle s'est bien remise de sa chute puisqu'elle a remporté la médaille d'argent, derrière sa compatriote Sarah Hoefflin. «Je sais juste ce qu'on m'a dit, que j'étais choquée, que je pleurais. Je ne sais vraiment pas ce qui s'est passé», a-t-elle raconté à propos de sa chute de la veille. «Je ne me souviens de rien de l'entraînement jusqu'à ce que je me retrouve dans l'ambulance. Je suis allée à l'hôpital, j'ai passé un scanner et tout s'est bien passé», a-t-elle ajouté. Selon le médecin de l'équipe suisse Germain Clenin, Mathilde Gremaud s'est cogné la tête sur une rampe mais elle n'a pas perdu connaissance. «Je lui ai fait passer des test neurologiques hier (vendredi) et ce matin (samedi) et j'ai donné mon feu vert», a-t-il déclaré. «C'est très important de rester attentif avec les commotions cérébrales, et s'il y avait eu une commotion, elle n'aurait pas participé à l'épreuve.»

Publicité