«I-Pod» remporte sa troisième épreuve de Coupe du monde

Iouri Podladtchikov a survolé la concurrence lors de la manche de Coupe du monde de half-pipe qui s’est tenue jeudi à Saas-Fee. Le Zurichois de 23 ans, qui a devancé son dauphin Ryo Aono de quatre points, s’impose pour la troisième fois de sa carrière à ce niveau – Saas-Fee 2007 et Arosa 2009.

Matches truqués: le cricket aussi...

Cela ne constitue pas une surprise à proprement parler. Mais ceux qui se plaisaient à croire encore en la pureté du cricket en sont pour leur frais: trois joueurs pakistanais, convaincus d’avoir truqué un match, ont été condamnés à des peines de prison. Salman Butt, Mohammad Asif et Mohammad Aamer, qui ont respectivement écopé de deux ans et demi, un an et six mois de détention, avaient volontairement manqué plusieurs lancers lors d’une rencontre entre l’Angleterre et le Pakistan, en août 2010 à Londres. Leur agent Mazhar Majeed, qui avait organisé la tricherie, a quant à lui été condamné à deux ans et huit mois de prison.

Coup dur pour le Bayern Munich

La victoire du Bayern Munich, mercredi soir en Ligue des champions contre Naples (3-2), a eu un coût: Bastian Schweinsteiger, l’un des maîtres à jouer des Bavarois, s’est fracturé la clavicule droite suite à un rude contact avec l’international suisse Gökhan Inler. Opéré «avec succès» dans la nuit, «Schweini», 27 ans, manquera à l’appel jusqu’au mois de janvier. «C’est un coup dur car il était en grande forme», a commenté son entraîneur Jupp Heynckes.

A Bienne, on pourra fouler l’allée «Roger Federer»

Il aura fallu négocier sec, parce que Roger Federer est une marque déposée. Mais les autorités biennoises ont finalement obtenu le feu vert afin de donner le nom du champion à une ruelle. On pourra donc bientôt fouler, non loin du siège principal de Swiss Tennis, une allée «Roger Federer».

Bâle tient Benfica en échec

La mission, sur le papier, était simple: ne pas rentrer de Lisbonne les mains vides. Sur le terrain, ça s’annonçait plus compliqué, surtout après l’ouverture du score de Benfica dès la 4e minute... Mais le FC Bâle, comme il avait su le faire fin septembre sur la pelouse de Manchester United (3-3), a serré les dents avant de relever la tête et d’égaliser par Benjamin Huggel à la 64e minute. Bien que privé d’Alexander Frei et Marco Streller, les Rhénans réalisent donc une bonne opération, conservant leurs chances d’accéder aux huitièmes de finale de la Ligue des champions. Avec 5 points en 4 matches, ils sont à trois unités des Portugais et de «ManU». S’ils s’imposent lors de la prochaine ronde chez les Roumains d’Otelul Galati, ils s’offriront une somptueuse finale contre les Anglais au Parc Saint-Jacques. Et la mission sera simple – sur le papier...