Le joueur italien s’exporte peu, enfin sauf quand il est noir de peau. Dernier en date: Moise Kean, qui s’est engagé avec Everton début août. A 19 ans, l’attaquant international d’origine ivoirienne quitte déjà la Juventus. En 2010, Mario Balotelli avait 20 ans et déjà une sélection avec la Squadra azzurra lorsqu’il signa à Manchester City.

Deux attaquants talentueux, deux caractères distincts, mais le même teint. «Il n’y a pas de nègres italiens…» Lorsqu’il jouait à l’Inter, c’est la rengaine qu’entendait le plus souvent Balotelli dans les stades transalpins. En avril dernier, lors d’un match à Cagliari avec la Juve, Moise Kean fut la cible de cris simiesques. L’attaquant marqua le second but des siens et célébra/défia bras écartés la curva qui l’insultait. Après la rencontre, son coéquipier Leonardo Bonucci dira que les torts étaient «partagés» entre les fans racistes et Kean, qui «n’aurait pas dû célébrer de cette manière».