L'ensemble des observateurs – nous inclus – prédisaient une défaite du président du Comité international olympique (CIO), Jacques Rogge, dans sa volonté de retoucher le programme des Jeux d'été, soit dans le sens d'une réduction des disciplines inscrites, soit pour en remplacer certaines peu médiatisées par d'autres, plus modernes et populaires. Erreur!

Vendredi à Singapour, malgré l'opposition des fédérations internationales de sports olympiques estivaux (Asoif) à tout embryon de changement, le chirurgien belge a convaincu la session plénière de sortir le scalpel afin d'entamer une opération qui lui est chère: rendre aux gigantesques JO d'été une taille plus conforme aux moyens des organisateurs, aux attentes du public et des médias.

Victoire en apparence peu spectaculaire – personne ne se soucie vraiment du base-ball et du softball – qui marque pourtant un tournant historique: jamais, depuis l'éjection du très élitiste polo en 1936, l'éventail des Jeux n'avait subi une quelconque modification.

Mieux encore: les deux «guillotinés» n'ont pas trouvé de remplaçants suffisamment dignes aux yeux des congressistes. Cela signifie que le processus d'élagage des Jeux (dont le menu n'a cessé de s'alourdir jusqu'à l'indigestion sous l'ère Samaranch) est désormais enclenché.

Madrid battu pour l'édition 2012, le programme des Jeux d'été raccourci, l'influence de l'ancien maître du CIO devient chimérique. Tandis que celle de l'Asoif, emmenée par le Suisse Denis Oswald, indique que cette association ne combat pas dans la catégorie poids lourds.

Opiniâtre, habile, Jacques Rogge a conduit un lobbying interne aussi discret qu'efficace. Peut-être s'est-il inspiré de Londres 2012 et de Tony Blair en particulier…

Mais il lui reste le plus dur à accomplir: s'attaquer à de «vrais» sports olympiques. Par exemple le pentathlon moderne, l'aviron, le taekwondo, invisibles à la télévision ou proches de la saturation côté nombre d'épreuves. Rogge a mis presque trois ans pour remporter le premier round. La bagarre ne fait que commencer.