Comment avez-vous vécu ce match?

J’ai essayé de donner le maximum. Et même si j’ai perdu, je sais que j’ai fait d’énormes progrès. J’ai raté plus de choses qu’elle. Elle a eu un peu de réussite aussi. Je ne suis pas mécontente de la façon dont j’ai joué mais elle a juste incroyablement géré. A chaque fois que je mettais une couche d’intensité, elle en ajoutait une. C’est sa force. Je pense que mon match de lundi en 8e m’a vidée physiquement et mentalement. Du coup, mon niveau d’énergie était un peu plus bas. Je dois travailler ça à l’avenir pour parvenir à élever mon niveau de jeu au fil des tours même si je perds de l’énergie sur un match.

Quel bilan tirez-vous de ce Wimbledon 2015?

En arrivant ici, je n’avais pas d’attentes particulières sachant que j’avais fait l’impasse sur deux tournois après Roland Garros et arrivais ici sans match sur gazon. Je suis donc extrêmement contente d’avoir été en quarts de finale. L’an dernier, j’avais joué le deuxième tour sur le Court numéro 1 contre Maria Sharapova. J’avais vécu l’expérience d’un grand stade face à une joueuse qui met beaucoup de pression. Aujourd’hui, c’était aussi une adversaire qui met énormément de pression et j’ai pu constater qu’en un an, j’ai fait énormément de progrès. Toute la semaine, j’ai eu affaire à des joueuses très différentes et j’ai réussi à chaque fois bien m’adapter. Je suis heureuse d’avoir été aussi loin dans le tournoi. Quand on est compétitrice pour moi, on en veut toujours plus Mais il faut savoir aussi se satisfaire de ce qu’on a et en retirer du positif.

Mais là, toute de suite, n’êtes- vous pas déçue?

La déception va se faire ressentir par vague je pense. Là quand je vous parle, elle est derrière moi. On verra dans une heure. Je sais que j’ai un pas de plus en avant. Je ne peux pas changer le passé alors il faut profiter du présent. Ce n’est qu’un match de tennis. J’ai la chance d’être bien entourée et que les personnes autour de moi soient en bonne santé. Je me réjouis de les retrouver demain (mercredi). J’ai aussi la chance d’avoir une équipe pointilleuse autour de moi qui me permet aujourd’hui d’être une personne très équilibrée. Je ne peux retirer que du positif de ma semaine ici. Le seul point négatif est d’avoir perdu trop d’énergie hier (lundi) mais en même temps, c’était une victoire incroyable. Une des plus belles du fait que j’ai réussi à retourner le match. J’ai encore une belle courbe de progression et c’est cool de pouvoir se dire ça à 26 ans.