A écouter: la réaction de Urs Lehmann, président de Swiss Ski

Le Grison, un des plus jeunes à remporter le grand globe, compte en effet 106 points d’avance sur l’Autrichien Benjamin Raich à une épreuve de la fin, le slalom samedi.

Le Tyrolien a connu un coup de moins bien en première manche, terminant seulement 11e, à une seconde 33 de Janka, déjà en tête. Au total des deux manches, Raich a fini 8e à 1 sec 03, alors qu’il devait, en cas de victoire du Suisse, se classer obligatoirement parmi les six premiers pour espérer. L’Autrichien, vainqueur du grand Globe en 2006, terminera donc le général pour la 4e année consécutive à la 2e place, qui lui colle désormais à la peau.

Janka a signé son 6e succès de la saison pour devancer, en 2 min 20 sec 87, l’Italien Davide Simoncelli, de 31/100, l’Autrichien Philipp Schörghofer et Ligety se partageant la 3e place à 57/100.

Champion du monde et olympique de géant, Janka, 23 ans, est un crack de sang-froid, chez qui les émotions varient peu. Jusqu’à présent, il n’a jamais flanché dans les grandes occasions.