Carlo Janka ne pouvait pas mieux débuter les finales de la Coupe du monde à Garmisch (All). Victorieux en descente, le Grison a fait le plein de points en l’absence de Benjamin Raich, son dernier rival dans la quête au globe du classement général.

En raflant les 100 points dévolus au vainqueur, Janka compte désormais 54 unités d’avance sur l’Autrichien à trois courses du dénouement de la saison. Bref, le phénomène d’Obersaxen est en position de force pour enlever la récompense suprême de l’hiver et rejoindre dans les annales Paul Accola, dernier Suisse vainqueur du grand globe en 1992.

Non content d’avoir mis Raich dans l’embarras, Janka a privé les Autrichiens d’une première victoire cette saison en descente. Auteur d’un final décoiffant, le Grison a battu Mario Scheiber de deux centièmes.

Didier Cuche (8e) et Didier Défago (13e) un peu en retrait, l’autre bonne nouvelle helvétique du jour est venue de Patrick Küng. A 26 ans, le Glaronais est monté sur son premier podium en Coupe du monde, troisième ex aequo avec le Canadien Erik Guay.