Il a créé la Fédération haïtienne de ski en novembre pour pouvoir venir skier à Garmisch-Partenkirchen, et ce sont son cousin et sa cousine qui composent le bureau. Mais ce qui avait commencé comme une blague entre copains a changé de dimension avec le séisme de janvier 2010. En France depuis l’âge de 2 ans, comme il l’a expliqué à Isabelle Musy, Jean-Pierre Roy, qui a gagné sa qualification sur ses planches à Chamonix juste avant Noël, espère profiter de sa présence atypique et remarquée pour qu’on parle de son île natale d’une façon positive, et récolter des fonds pour le Secours populaire et une association contre le choléra. «Si je peux contribuer à sauver une seule personne, j’aurai gagné ma médaille d’or blanc», dit-il.

Il s’entraîne dans son garage sur une machine à ski, et redoute un peu la glace sur les pentes. Son but, arriver debout.

Un parcours pas ordinaire, et une belle histoire.