■ Jérémie Beyou voyage en solitaire

Jérémie Beyou (BPI) a remporté à Dieppe la 42e édition de la Solitaire du Figaro, s’offrant en prime la victoire dans la 4e et dernière manche. Le Français, déjà vainqueur en 2005, s’est imposé dans les 2e, 3e et 4e étapes de cette course partie le 31 juillet de Perros-Guirec. Il succède au palmarès à Armel Le Cléac’h. La Solitaire du Figaro est une course à armes égales, tous les concurrents disposant des mêmes voiliers, scrupuleusement contrôlés par des jaugeurs. Cette année encore, elle s’est disputée sur des Figaro Bénéteau 2, monocoques de 10,10 mètres de long. Bateaux très marins, délicats à régler mais rapides à toutes les allures, ils ont aussi la réputation d’être assez physiques.

Nadal se met à nu

Dans son autobiographie à paraître, Rafael Nadal revient sur les épreuves traumatisantes de sa vie, notamment le divorce de ses parents. Il l’apprend après sa victoire à l’Open d’Australie en janvier 2009 face à Federer. Dans l’avion du retour, son père Sebastian lui annonçait en effet que lui et et sa femme Ana Maria avaient l’intention de se séparer. «Je n’ai plus parlé à mon père durant tout le vol.» A partir de ce moment, tout a changé pour Nadal. «Mes parents étaient les piliers de mon existence. Le noyau sacré et intouchable de ma vie.», apprend-t-on dans l’autobiographie de l’Espagnol intitulé Rafa: My Story.

■ Europa League: Sion compte sur Vanczak

L’importance des balles arrêtées n’est plus à prouver dans le football. Alors, avoir dans ses rangs un joueur tel que Vilmos Vanczak peut bien souvent s’avérer décisif. Le FC Sion compte sur son défenseur hongrois pour forcer les portes de la phase de groupes jeudi à 20h30 contre le Celtic Glasgow, en play-off retour de l’Europa League (0-0 à l’aller). Vanczak devrait normalement être apte au service à Tourbillon, même s’il est gêné par son genou. Il a passé une IRM mardi qui n’a révélé aucune lésion, sinon un léger traumatisme. Laurent Roussey compte ainsi sur lui mais attend de le voir à l’oeuvre à l’entraînement pour prendre une décision finale.

Les Pays-Bas au sommet du foot, la Suisse 30e

Les Pays-Bas, vice-champions du monde, ont mis fin au règne de plus d’un an de l’Espagne en tête du classement FIFA. Les Oranje ont surtout bénéficié de la défaite en match amical contre l’Italie de la Roja, qui les avait battus en finale du Mondial 2010. Il s’agit seulement de la septième nation de l’histoire à s’asseoir sur le trône après l’Argentine, le Brésil, la France, l’Allemagne, l’Italie et, donc, l’Espagne. La Suisse est restée stable au 30e rang. À noter une petite «révolution» en Amérique du Sud, puisque la meilleure formation du Conmebol au classement est désormais l’Uruguay, 4e de la Coupe du monde et vainqueur de la récente Copa América. Les coéquipiers de Diego Forlan sont 5es (stable), juste devant le Brésil (-2 rangs).

Pendant ce temps-là en Espagne…

Les joueurs de football espagnols et la Ligue de football professionnel n’ont pas trouvé d’accord mardi, après six heures de négociations. La grève est toujours maintenue pour la deuxième journée de championnat prévue pour les 27 et 28 août, ont annoncé les deux parties. Les joueurs réclament un paiement immédiat de leurs salaires impayés qui affectent quelque 200 joueurs et se montent à environ 50 millions d’euros, selon le syndicat AFE.

■ Bolt, Powell et Dix en vedettes

La bataille Etats-Unis-Jamaïque sur le sprint, avec le défi lancé à Usain Bolt par Asafa Powell et Walter Dix, s’annonce comme le point fort des 13es Championnats du monde qui s’ouvrent samedi à Daegu. Une douzaine de stars devraient illuminer la compétition. Pays organisateur, la Corée du Sud n’a pas une grande tradition athlétique mais il a consenti des efforts pour remplir durant les neuf jours de compétition les 65’000 places du Daegu Stadium, belle enceinte à la piste bleue construite pour la Coupe du monde de football en 2002.

■ Lleyton Hewitt forfait à l’US Open

Lleyton Hewitt (ATP 188) a déclaré forfait pour l’US Open, qui commence lundi. L’ancien vainqueur (2001) et no 1 mondial, âgé de 30 ans, souffre toujours des conséquences de son opération au pied le printemps dernier.

■ Lamine Diack réélu malgré l’électronique

Le Sénégalais Lamine Diack, seul candidat en lice, a été réélu à la présidence de l’IAAF mercredi à Daegu. Sebastian Coe a lui pris un léger avantage sur Serguei Bubka dans l’optique de la prochaine échéance, en 2015. La confirmation de M. Diack à la tête de la Fédération internationale d’athlétisme étant attendue, c’est le dysfonctionnement du système électronique de vote, flambant neuf, qui a donné du piment à cette assemblée générale et relancé la guerre de succession. Des anomalies, au niveau du comptage des voix, sont apparues en fin de matinée lors des scrutins pour les élections des quatre vice-présidents, avec cinq postulants en lice, et du trésorier honoraire, poste convoité par trois candidats.

Pas de miracle pour le FC Zurich

Comme prévu, les Zurichois n’ont pas réussi l’exploit face au Bayern en play-off et ne disputeront pas la phase de groupes de la Ligue des champions. Battus 2-0 à l’aller et 1-0 mardi à domicile devant 23 000 spectateurs, ils joueront l’Europa League. Le club pourrait y être rejoint par Sion, Young Boys et Thoune. Un malheur n’arrivant jamais seul le FC Zurich, à la dérive en championnat, devra se passer pour une rencontre d’Axpo Super League des services d’Amine Chermiti. L’attaquant tunisien du FCZ avait effectué un geste grossier et insultant à l’encontre du public lors de la rencontre contre Bâle du 13 août dernier (victoire zurichoise 2-1).

■ Servette - Bâle retardé de deux heures

La rencontre de la 8e journée d’Axpo Super League entre Servette et Bâle, le 10 septembre, a été décalée de deux heures et débutera ainsi à 19h45 au lieu de 17h45. Cette décision fait suite à une demande de la police genevoise, laquelle a motivé invoqué des raisons de sécurité.