Gentiment, le tennis suisse a appris à recentrer son regard à l’approche des tournois du Grand Chelem sur le tableau féminin. A Roland-Garros, elles sont trois, les trois mêmes que d’habitude. Par ordre d’apparition: Jil Teichmann, opposée dimanche en début d’après-midi à l’Américaine Bernarda Pera sur le court n° 7, Belinda Bencic, programmée en fin de journée sur le 14 contre la Hongroise Reka Luca Jani, et Viktorija Golubic, qui entrera en lice lundi (comme Stan Wawrinka et Henri Laaksonen) en quatrième rotation sur le court n° 9 face à l’Américaine Katie Volynets.