Le sourire de Jil Teichmann, alors que le soleil commençait à décliner dans le ciel de Paris, réchauffe le cœur du tennis suisse. Il y aura une représentante helvétique en deuxième semaine, autrement que dans les tableaux juniors. Et quelle représentante! La Biennoise n’a pas seulement obtenu le meilleur résultat de sa carrière en Grand Chelem, elle y a ajouté la manière, produisant un très beau tennis et surmontant plusieurs moments difficiles pour venir à bout de l’ancienne numéro un mondiale Victoria Azarenka en trois sets et 3 heures 18 de jeu: 4-6 7-5 7-6, 10-5 dans le super tie-break.