La chronique du CIRS

Avant des JO en Suisse, il faudra une initiative populaire

CHRONIQUE. Le nouveau processus d’attribution des Jeux olympiques impliquera que les candidatures jouissent d’un soutien populaire avéré. En Suisse, cela signifie qu’il faudra en référer au peuple, explique le spécialiste Jean-Loup Chappelet

Régulièrement, «Le Temps» ouvre ses colonnes aux travaux des chercheurs du Centre interdisciplinaire de recherche sur le sport (CIRS) de l’Université de Lausanne

Les membres du Comité international olympique (CIO) ont attribué cette semaine les Jeux olympiques d’hiver 2026 à Milan avec Cortina d'Ampezzo et d’autres stations des Alpes italiennes, au détriment de Stockholm associée à Are. Il s’agit du huitième échec d’une candidature olympique suédoise devant le CIO depuis l’organisation des Jeux d’été de 1912! Certains prédisent que ce grand pays de sports d’hiver n’y reviendra pas de sitôt…

Lire aussi: Milan et Cortina pour incarner la «nouvelle norme»