Jolanda Neff ne craint pas l’accident. Au guidon de son VTT, elle pédale, contourne et saute avec l’intime conviction que «la peau cicatrise et les os se ressoudent». Aux Jeux olympiques de Tokyo, elle a découvert que la régénération n’est pas le privilège du corps: même les rêves brisés peuvent être réparés.