Football

Comment Jorge Mendes a bâti un empire

L’agent de Cristiano Ronaldo et José Mourinho a poussé le système TPO au stade industriel

Comment Jorge Mendes a bâti un empire

Le FC Porto et Jorge Mendes, c’est un peu l’histoire de l’œuf et de la poule. De la poule aux œufs d’or, bien sûr. On ne sait plus trop qui a fait la fortune de l’autre. Ce que l’on sait, c’est que ce Portugais de 49 ans est devenu l’agent le plus influent du monde du football en élevant le système des TPO (tierce propriété) au rang d’art. Et que sa petite entreprise est née sur les bords du Douro.

Jorge Mendes, c’est Cristiano Ronaldo et José Mourinho, le meilleur joueur et le meilleur entraîneur actuels. C’est aussi 90 des meilleurs footballeurs du monde, 70% des transferts du FC Porto ces dix dernières années et un demi-milliard d’euros d’actifs à crampons.

L’été passé, l’agent portugais a transféré James Rodriguez au Real Madrid. Une mauvaise nouvelle pour Angel Di Maria, poussé sur le banc par l’arrivée d’un concurrent direct. Heureusement, l’agent de Di Maria, Jorge Mendes, l’a vendu à Manchester United. Où il entrait en concurrence directe avec Nani, que son agent… Jorge Mendes a donc transféré au Sporting Lisbonne. Comme il a aussi placé Diego Costa à Chelsea et Eliaquim Mangala à Manchester City, il a empoché des commissions estimées à 34 millions d’euros. Il n’a pas réussi à placer Falcao au Real Madrid. Sans rire, le président du Real Florentino Perez a avoué: «Si je fais ça, je peux donner les clés du club à Mendes.»

Réseau et relations

Au contraire des agents à l’ancienne, Jorge Mendes n’est pas un découvreur de talents. Les bons joueurs, il les prend. Il a ainsi «volé» Cristiano Ronaldo à Julio Veiga, José Mourinho à Jorge Baideck, Nani à Ana Almeida. Il les prend parce qu’il a compris une chose: le joueur choisira toujours l’agent qui lui fera gagner le plus d’argent. Comment propose-t-il les meilleurs clubs et les meilleurs contrats? Par ses relations et son organisation. Avec Mendes, il y a toujours une solution. Vous n’avez pas d’argent? Pas de problème, le fonds d’investissement Doyen et sa holding QSI sont là pour investir à votre place. «Il est très créatif», euphémise un collègue français.

Sa société Gestifute travaille avec une demi-douzaine de fonds d’investissements et une douzaine de clubs (Porto, mais aussi Benfica, Sporting au Portugal, Valence, Deportivo La Corogne, Atlético Madrid et Real Madrid en Espagne, Chelsea et Manchester United en Angleterre, AS Monaco en France). Jorge Mendes conseille donc à des fonds d’investissement de miser sur des joueurs dont il est l’agent et qu’il place dans des clubs devenus totalement dépendants de ses montages économico-sportifs. Sepp qui? Jorge Mendes est le vrai boss du foot mondial.

Publicité