José Mourinho reprend du service. Six mois après son licenciement à Chelsea, le technicien portugais a trouvé un accord avec Manchester United. La nouvelle était dans l’air depuis que le club avait annoncé qu’il ne continuerait pas l’aventure avec le Néerlandais Louis van Gaal au-delà de la finale de la Cup, remportée samedi dernier. Mais il a fallu attendre ce vendredi matin pour avoir la confirmation officielle.

Le contrat porte sur une durée de trois saisons avec une quatrième en option. «Devenir entraîneur de Manchester United est un grand honneur, réagit le technicien de 53 ans dans le communiqué. C’est un club connu et admiré à travers le monde. Il a un côté mystérieux et romantique avec lequel aucun autre club ne peut rivaliser. J’ai toujours eu de l’affinité pour Old Trafford et j’y ai de bons souvenirs. Je suis impatient de devenir l’entraîneur et d’apprécier le magnifique soutien des supporteurs dans les années à venir.»

Ces dernières semaines, la sauce était montée petit à petit autour de l’arrivée du Special One à Manchester United. La presse anglaise a évoqué un salaire record, une enveloppe à consacrer au mercato impressionnante et, déjà, les joueurs que Mourinho avait envie d’attirer chez les Red Devils.

José Mourinho a précédemment officié sur le banc de Porto, de l’Inter Milan, de Chelsea et du Real Madrid. Critiqué par les uns, objet d’un véritable culte pour les autres, il est considéré comme un maître en matière de tactique. A Manchester, il aura pour mission de ramener au sommet un club qui n’a gagné qu’un petit titre (la Cup samedi dernier) depuis la retraite du mythique manager Sir Alex Ferguson en 2013.

Lire: Mourinho, le «rival spécial» de Ferguson