«Aujourd’hui, les examens sont clairs et les médecins formels, mon coude est trop abîmé et trop fragilisé pour que je puisse continuer à exercer ma passion et mon métier à un haut niveau», écrit Justine Henin, âgée de 28 ans, dans une lettre publiée aussi par plusieurs médias belges, notamment par le quotidien Le Soir sur son site internet.

«Ayant bien réfléchi et suite aux conseils des médecins, il est l’heure de se rendre à l’évidence et d’accepter que ma carrière s’arrête là définitivement. Même si c’est dur, très dur alors que je revenais avec énormément d’envie», écrit encore la Belge, qui se dit «sous le choc».

L’ancienne numéro un mondiale, qui s’était blessée lors du tournoi de Wimbledon en juin dernier, avait alors dû être opérée. Elle avait repris l’entraînement début octobre avec l’objectif d’être prête pour l’entame de la saison 2011.

«Juju» avait été éliminée au 3e tour de l’Open d’Australie la semaine dernière, avant de rentrer en Belgique pour subir des examens médicaux.

Justine Henin avait une première fois stoppé sa carrière il y a trois ans alors qu’elle occupait la première place au classement WTA. «Je tourne, et pour de bon cette fois, une incroyable page de ma vie», a assuré la Belge mercredi.

A son palmarès figurent 43 titres en simples sur le circuit professionnel. Elle a notamment remporté les Internationaux de France à quatre reprises (2003, 2005, 2006 et 2007) et le titre olympique en 2004.