Kelly Catlin n’était pas de ces héroïnes populaires que l’époque encense. Ce n’est pas avec le cyclisme sur piste que l’on devient une star. Mais elle était de ces sportives que l’on admire en secret parce qu’elles brillent d’un même éclat sur tous les terrains – sport, études, arts – et semblent posséder tous les dons: le talent, la volonté, la discipline, la polyvalence. Il devait manquer une pièce au puzzle. La championne américaine a mis fin à ses jours, le vendredi 8 mars dans sa résidence sur le campus de Stanford. Elle avait 23 ans.