Kobe Bryant fut l’homme d’une seule équipe: les Lakers. En 1996, il avait certes été drafté par les Charlotte Hornets, mais il n’y a jamais joué, immédiatement échangé par la franchise de Caroline du Nord contre le pivot yougoslave Vlade Divac. De son premier match professionnel le 3 novembre 1996 contre les Minnesota Timberwolves à son tour d’honneur le 13 avril 2016 contre l’Utah Jazz, au cours duquel il a inscrit 60 points, il n’aura jamais porté que le mythique maillot violet et or. Il y a joué 48 637 minutes, marqué 33 643 points et remporté cinq titres de champion NBA pour devenir une véritable légende non seulement des Lakers ni même du basketball, mais du sport en général.

Depuis l’annonce de sa disparition dans un accident d’hélicoptère à l’âge de 41 ans, les hommages se multiplient et ils dépassent largement le cadre des mordus de la balle orange. Les stars du tennis engagées à l’Open d’Australie ont été nombreuses à manifester leur émotion, à l’instar de Nick Kyrgios qui est apparu sur le court vêtu du maillot numéro 8 des Lakers à l’heure d’affronter Rafael Nadal en huitièmes de finale, ou de Novak Djokovic qui l’a décrit comme l’un de ses mentors. De Cristiano Ronaldo à Lionel Messi en passant par Neymar et Kylian Mbappé, les vedettes du football y ont aussi été de leur petit mot sur les réseaux sociaux.