Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
Des membres de la délégation kosovare au congrès de l'UEFA, à Budapest, le 3 mai 2016.
© LASZLO BALOGH

Football

Le Kosovo admis comme 55e membre de l'UEFA

Les dirigeants du football européen doivent maintenant décider dans quelles compétitions les équipes kosovares peuvent s'intégrer. Une décision qui ouvre la porte à une admission du Kosovo à la Fifa

Le Kosovo a été admis comme 55e membre de l'UEFA après un vote des 54 pays composant jusqu'ici cette confédération européenne du football, réunis en congrès à Budapest mardi. Le Kosovo a recueilli 28 votes en sa faveur, 24 contre (et 2 bulletins invalides).

Ancienne province serbe, le Kosovo a été le théâtre d'un conflit (1998-1999) entre indépendantistes albanais kosovars et forces de Belgrade. En février 2008, la majorité albanaise du Kosovo a proclamé l'indépendance de ce territoire, que la Serbie refuse de reconnaître. Jusqu'ici, et depuis 2014, le Kosovo était juste autorisé à jouer des matches amicaux par la Fédération internationale de foot (Fifa).

Le comité exécutif de l'UEFA, soit le gouvernement du football européen, doit maintenant décider dans quelles compétitions sous son égide, et suivant quel calendrier, les équipes kosovares, clubs ou sélections, peuvent s'intégrer. Pour les clubs, l'état des infrastructures, comme les stades, sera particulièrement examiné.

Cette démarche est toutefois très importante pour la suite. Sous l'impulsion de cette entrée à l'UEFA, la question de l'admission du Kosovo à la Fifa devra maintenant être examinée par le congrès de l'instance suprême du football à Mexico le 13 mai.

«Cette entrée à l'UEFA permettra de solidifier la réconciliation entre nos peuples, merci à tous», a savouré Fadil Vokrri, président de la fédération kosovare de football, à la tribune devant le congrès de l'UEFA.

Contestation de la Serbie

Le président de la fédération serbe de football Tomislav Karadzic avait lui contesté à la tribune, avant le vote, la demande d'adhésion du Kosovo à l'UEFA: «Nous sommes toujours opposés: accepter une république autoproclamée du Kosovo serait franchir la ligne, ouvrir une boîte de Pandore dans la région». Et de poursuivre: «Je souhaite que le président Michel Platini (actuellement suspendu) ne soit pas absent trop longtemps car en revenant il trouverait plus de Fédérations que de pays !».

«Il y aura peut être des appels devant le Tribunal arbitral du sport (TAS) émanant de pays qui contestent cette entrée mais cela n'est pas de nature à inquiéter l'UEFA», a confié en conclusion de la journée Alasdair Bell, directeur juridique de l'UEFA.

Publicité
Publicité

La dernière vidéo sport

Dix-neuf médailles: la réussite de Lea Sprunger & Co.

Les athlètes suisses reviennent des European Championships de Glasgow/Berlin, qui réunissaient les épreuves de sept fédérations, avec dix-neuf médailles. Retour en images sur les cinq performances les plus marquantes

Dix-neuf médailles: la réussite de Lea Sprunger & Co.

Switzerland's Lea Sprunger reacts after winning the women's 400m Hurdles final race during the European Athletics Championships at the Olympic stadium in Berlin on August 10, 2018. / AFP PHOTO / John MACDOUGALL
© JOHN MACDOUGALL