A Amsterdam (groupe G), Real n’a pas laissé planer le suspense très longtemps contre l’Ajax. Benzema, qui remplaçait Higuain, ouvrait le score à la 36e après une belle déviation d’Özil, avant qu’Arbeloa double la mise avant la mi-temps d’un maître tir de loin, son premier but en 32 matches de Ligue des champions. Cristiano Ronaldo salait l’addition avec 2 buts en 2e mi-temps (0-4).

Déjà qualifiés avant ce match, et désormais assurés de la première place, les Madrilènes allient rigueur et panache. La marque de José Mourinho, toujours invaincu depuis qu’il a repris cette équipe, toutes compétitions confondues.

A Auxerre, Ibrahimovic, discret mais efficace, a enterré les espoirs bourguignons d’un missile sous la barre peu après l’heure de jeu, un but suivi du 2-0 par Ronaldinho en toute fin de match. Ce résultat permet aux Lombards de rejoindre le Real en 8es et au président Silvio Berlusconi de respirer. Grichting et les Auxerrois batailleront avec l’Ajax pour une place en Europa League.

Le Shakhtar Donetsk a effectué un grand pas vers la qualification dans le groupe H en écrasant le Partizan Belgrade en Serbie 3-0. Vainqueurs de la Coupe de l’UEFA en 2009, les Ukrainiens du président milliardaire Rinat Akhmetov comptent 12 points en 5 matches avant d’accueillir Braga.

Dans ce groupe, Arsenal peut trembler. Les Londoniens – avec Djourou en défense centrale pour Koscielny – se sont inclinés 2-0 contre les Portugais de Braga, qu’ils avaient fessés 6-0 à l’aller. Arsène Wenger va se mordre les lèvres d’avoir laissé au repos Chamakh, Nasri et Sagna. Les Gunners devront impérativement battre le Partizan dans le dernier match pour être sûrs d’être qualifiés.