L’Allemand Thomas Dressen a remporté samedi la descente de Kitzbühel, signant ainsi à 24 ans sa première victoire en Coupe du monde de ski alpin sur la plus mythique des pistes. Il a devancé le Bernois Beat Feuz qui, en tête avant le passage de Dressen, a cru réaliser le doublé après sa victoire à Wengen la semaine dernière, et l’Autrichien Hannes Reichelt.

Thomas Dressen, dont le seul podium jusque-là en Coupe du monde était sa 3e place à Beaver Creak en décembre dernier, a dévalé la Streif en 1’56” 15/100 et ainsi relégué Feuz à 20/100 et Reichelt à 41/100.

Une éclaircie, un rayon de soleil, et la victoire

Deux fois vice-champion du monde junior de descente en 2012 et 2014, Dressen a bénéficié d’une éclaircie et d’un rayon de soleil qui a changé la luminosité et rendu la neige plus rapide. Il est le premier Allemand à gagner à Kitzbühel depuis Josef Ferstl le 20 janvier 1979. Ferstl l’avait gagnée deux fois (1977 et 1979). Le dernier Allemand vainqueur en descente était Max Raufer en 2004 à Val Gardena (Italie).

Dressen est Bavarois comme la plupart des grands skieurs allemands, il vient deGarmisch-Partenkirchen.