Justice

L'ancien joueur de tennis Yves Allegro accusé de viol

L’actuel chef de la relève auprès de Swiss Tennis est accusé de viol par une femme. Les faits se seraient déroulés il y a cinq ans en Estonie

Yves Allegro va se retrouver sur le banc des accusés. L’ancien joueur professionnel de tennis et actuel chef de la relève auprès de Swiss Tennis est accusé de viol. Il aurait abusé d’une femme en 2014 à Tallinn, en Estonie, en marge d’une conférence de Tennis Europe.

L’acte d’accusation, que Le Temps s’est procuré, revient sur cette soirée d’octobre, trop arrosée, qui se terminera dans la chambre d’hôtel de l’ancien joueur de tennis. C’est dans cette pièce que se seraient déroulés les faits. Sur une dizaine de pages, le Ministère public détaille les actes qu’il retient pour arriver à ses conclusions, à savoir qu’Yves Allegro devra «répondre de viol dans l’hypothèse d’un rapport sexuel complet et/ou de contrainte sexuelle». La procureure précise que «si l’élément constitutif de la contrainte ne devait pas être retenu, il devrait alors être poursuivi pour actes d’ordre sexuel commis sur une personne incapable de discernement ou de résistance». Le Ministère public fera part de ses réquisitions lors des débats.

Ces derniers sont agendés au 9 décembre prochain. Ils auront lieu devant le Tribunal de Sierre, à huis clos, pour préserver notamment l’identité de la victime. Pour l’heure, Yves Allegro ne souhaite pas s’exprimer, nous a précisé Guillaume Grand, qui le défend aux côtés de son confrère genevois Pierre-Damien Eggly. «Mon client réserve ses déclarations pour le tribunal», souligne-t-il. L’homme de loi, qui ne doute pas de l’innocence de son mandant, ajoute qu’Yves Allegro «attend avec impatience et sérénité le procès». Ce dernier est, naturellement, au bénéfice de la présomption d’innocence.

Publicité