Vous avez beau avoir tout l’argent du monde, cela ne vous rend pas la tâche facile pour autant. Demandez aux dirigeants de Newcastle United FC, devenu le club le plus riche du monde depuis son rachat par le fonds souverain d’Arabie saoudite en octobre dernier. Si de grands noms y sont régulièrement annoncés (Aubameyang, Coutinho, Icardi, Wijnaldum…), rien ne s’est concrétisé depuis l’ouverture du mercato. Après avoir dû patienter plusieurs mois pour faire parler leur puissance financière sur le marché des transferts, les nouveaux propriétaires se retrouvent confrontés à de nombreux obstacles, certains inattendus.