Cela faisait des mois que la vente du Lausanne HC semblait sur le point d’aboutir. Elle s’est finalement concrétisée dernièrement, a révélé le quotidien vaudois 24 heures dans son édition du mardi 19 mai. Propriétaire du club depuis 2016, l’Américain Ken Stickney a cédé ses parts à un groupe de repreneurs constitués emmené par deux actionnaires majoritaires, l’homme d’affaires tchèque Zdenek Bakala et le financier américano-russe Gregory Finger, deux hommes établis dans la région lémanique.

Les deux profils

Le premier figure au 152e rang du classement des «300 plus riches de Suisse» établi par le magazine Bilan, avec une fortune évaluée entre 800 et 900 millions de francs. Il l’a notamment accumulée en revendant la société Patria Finance, qu’il avait fondée en 1994, à la banque belge KBC Bank. Il est depuis actif dans des domaines aussi variés que les médias, la restauration, l’exploitation de mines et l’énergie. Il fut par ailleurs le propriétaire de l’équipe cycliste Omega Pharma-Quick Step jusqu’en 2018.

Gregory Finger, quant à lui, est une personnalité très active dans le développement et le financement de sociétés actives dans le domaine d’internet en Russie. 24 heures le décrit comme «un passionné de hockey sur glace» qui serait déjà venu plusieurs fois à la Vaudoise aréna et, auparavant, à Malley 2.0.

Lire aussi: Deux semaines de délai pour sculpter un nouveau LHC

A la sixième place, avant l'interruption

Président du conseil d’administration du club, Patrick de Preux a confirmé que le LHC avait «de nouveaux actionnaires» mais il réserve ses commentaires pour une conférence de presse qui doit se tenir la semaine prochaine.

Avant que la saison 2019-2020 ne soit annulée en raison de la pandémie de nouveau coronavirus, le club vaudois avait pris la sixième place du classement de la saison régulière de National League. Il évolue dans l’élite depuis la saison 2014-2015.