A la peine depuis le début de la finale des play-off de LNB, Alexandre Tremblay et Derek Bekar ont remis les pendules à l’heure en déplacement à La Chaux-de-Fonds (3-5). Les étrangers de Lausanne ont tous deux été présents sur les cinq réussites vaudoises et ont ainsi permis à leur équipe de revenir à 2-2 dans la série.

Menant de trois longueurs à l’entame de l’ultime période, Lausanne a pourtant tremblé jusqu’au bout. La faute à une absence de 52 secondes au cours de la troisième période, durant laquelle Michael Bochatay et Julien Turler ont fait passer la marque de 1-4 à 3-4. Michael Tobler a ensuite gardé sa cage inviolée durant les dix dernières minutes, malgré la pression intense mise par les joueurs locaux.

Les 6880 spectateurs des Mélèzes (guichets fermés) y ont cru jusqu’au bout, mais les étrangers de Lausanne avaient fait le travail lors des deux premiers tiers-temps. Les deux Canadiens, particulièrement en verve, ont survolé la rencontre. Puissant et rapide, Bekar (cinq assists) a montré que son engagement juste avant la fin du mois de janvier n’était pas purement cosmétique, tandis que Tremblay (trois buts, deux assists) semble avoir retrouvé la réussite qui faisait de lui le meilleur buteur de la ligue sous les couleurs de Bienne.

Le Lausanne HC a ainsi annulé le «break» réussi par les Neuchâtelois du haut vendredi à Malley (3-4). Pour ce faire, Terry Yake et Hans Kossmann ont changé leur fusil d’épaule et choisi d’attendre le HCC bien plus bas qu’à l’accoutumée. Tactique payante, tant la phalange de Gary Sheehan a peiné à trouver des situations de tir intéressantes.