ATHLÉTISME

Léa Sprunger, une fille en or

A Berlin, la Vaudoise a remporté vendredi soir le 400 m haies lors des Championnats d'Europe d'athlétisme. Le premier titre européen de l'athlétisme féminin suisse

Léa Sprunger, 28 ans, est devenue championne d'Europe vendredi soir sur la piste de Berlin, en remportant le 400 m haies. Favorite, la grande Vaudoise a mené la course de bout en bout pour finalement s'imposer en 54''33, à huit centièmes de seconde du record de Suisse toujours détenu par Anita Protti. Déjà médaillée de bronze aux Championnats d'Europe 2016 à Amsterdam, la cadette des soeurs Sprunger (son aînée, Ellen, a mis un terme à sa carrière l'an dernier) devance sur la ligne d'arrivée l'Ukrainienne Anna Ryzhykova (54''51) et la Britannique Meghan Beesley (55''31).

Léa Sprunger est la première Suissesse sacrée championne d'Europe en athlétisme. Après avoir longtemps doublé 200 m et 400 m, la sociétaire du COVA Nyon s'est spécialisée sur le tour de piste, où son amplitude de foulée fait merveille. Détentrice du record de Suisse du 400 m plat (depuis le meeting de La Chaux-de-Fonds début juillet, meilleure performance européenne de la saison), elle a concentré ses efforts à Berlin sur les haies basses. Un choix payant, qui lui offre la consécration après laquelle cette athlète très ambitieuse et déterminée courait depuis longtemps. «C'est fou. Ce titre, je l'ai espéré depuis une année et maintenant c'est le cas. Je n'arrive pas à réaliser encore», avoua-t-elle, radieuse, après la course au micro de la RTS.  nouvelle championne d'Europe Lea Sprunger au micro de la RTS.

Avant de plonger dans ses starting blocks, Léa Sprunger dit avoir vu «des drapeaux suisses partout. Cela m'a motivé. Je m'étais mis toute seule la pression en me fixant cet objectif au début de la saison. Y être parvenue est un énorme soulagement.»

Publicité