Le rêve est toujours permis pour Lyon. En arrachant le nul (1-1), mercredi soir, à Highbury à la 90e minute grâce à une tête du Brésilien Edmilson, Patrick Muller et ses coéquipiers conservent une chance de qualification pour les quarts de finale de la Ligue des champions. Ils devront toutefois impérativement battre le Bayern dans quinze jours à Gerland. Averti à Londres en deuxième période, Muller sera suspendu pour cette rencontre capitale.

A l'instar de l'international suisse, averti de manière trop sévère, les Lyonnais peuvent légitimement contester l'arbitrage de M. Lubos. L'arbitre slovaque a, en effet, accordé un but bien litigieux à Bergkamp en première période. Lancé par Pires, le Hollandais commettait une faute sur Edmilson avant d'ajuster le gardien Coupet. Bousculés pendant une heure, les Lyonnais ont fini le match en trombe. Sous l'impulsion du joker Dhorasoo, ils ont pris alors un réel ascendant pour obtenir une égalisation mille fois méritée.

A la faveur de son succès 3-0 à Moscou face au Spartak, le Bayern se retrouve dans une position idéale dans ce groupe C. Les Bavarois bénéficient ainsi d'un droit à l'erreur qui n'existe plus pour Lyon et Arsenal. A Moscou sur une pelouse à la limite du praticable, le Bayern a forcé la décision grâce à un doublé de Scholl et une réussite du Brésilien Paolo Sergio.

Tout est dit, en revanche, dans le groupe D. Championne d'Italie en titre, la Lazio est écartée des quarts de finale. Les Romains ont été tenus en échec (2-2) au stade olympique par le Real Madrid. Le moral sans doute sapé à la pause par l'annonce du score du match de Bruxelles entre Anderlecht et Leeds, les Romains ont été piégés par une égalisation de Raul à la 73e minute.

Au stade Constant Vanden Stock, Leeds a, comme les Madrilènes, assuré sa qualification sans trop souffrir. Les Anglais se sont imposés 4-1. A la pause, la cause était déjà entendue avec un 3-0 qui sanctionnait des Belges complètement à côté de la plaque. Le duo d'attaque de Leeds composé de Smith (2 buts) et de Viduka (1 but et 1 penalty provoqué) s'est régalé devant la défense adverse.

Leeds pourrait être rejoint par Anderlecht lors de l'ultime journée. Mais par le jeu des confrontations directes, les Anglais seront toujours devant.

LT