Au premier jour, le Bayern était prêt. Dès le début du confinement, mi-mars en Allemagne, le staff technique du club bavarois a mis en place un planning avec l’objectif que les joueurs restent constamment sollicités sur le plan physique. Ceux-ci goûtent à leur septième week-end de repos mais s’entraînent tous les jours de la semaine depuis plus de quarante jours, sans savoir si la saison 2019-2020 de Bundesliga ira à son terme. Les 36 clubs professionnels se disent prêts à reprendre à huis clos dès le 16 mai mais la décision finale reviendra aux politiques, et la chancelière Angela Merkel a reporté sa réponse au mercredi 6 mai.

En Suisse: Reprise du football suisse: l’ASF tranche et la SFL hésite