L’équipe de Suisse n’a pas tenu la comparaison avec la Suède pour le deuxième affrontement de la semaine face à la troupe de Bengt-Ake Gustafsson. Battue de peu (4-5 tab) en milieu de semaine, la formation de Sean Simpson a cette fois-ci été largement dominée 4-0 sur la glace de Winterthour. Martin Gerber a profité de cette rencontre pour faire son retour au jeu.

La réussite offensive de mercredi a semble-t-il tourné le dos à la Suisse qui n’a pas fait preuve de la même hargne qu’à Arosa deux jours plus tôt. Face à une équipe suédoise rigoureuse défensivement, Thibaut Monnet s’est créé l’une des meilleures occasions de but dès la 4e minute. Seul au deuxième poteau, le Valaisan a vu son envoi magnifiquement bloqué par le portier Jacob Markström.

À la suite de l’ouverture du score de Petersson (17e), les Suisses n’ont jamais été en mesure de réagir et l’ancien Luganais Michael Nylander a pu doubler la mise dès l’entame de la période intermédiaire. Sur l’un des rares «blancs» de l’arrière-grade de la «Tre Kronor», Roman Wick a pu se présenter seul face au gardien adverse (29e). Las, le buteur des Kloten Flyers a échoué, sonnant le glas d’une sélection helvétique peu inspirée. Viklund (40e) et Andersson (42e) ont donné une allure plus sévère au score, infligeant du même coup la première gifle à Sean Simpson pour son quatrième match en tant que sélectionneur national (1 victoire pour 3 défaites).

Gerber de retour

La bonne nouvelle de la soirée concerne Martin Gerber. Absent depuis le mois de décembre à cause d’une vilaine blessure à la nuque, le portier emmentalois a fait son retour au jeu durant la première période de ce match de préparation. Visiblement prêt sur le plan physique, l’ancien joueur de NHL a retardé l’échéance en s’interposant devant Harju, Lindgren ou encore Rundblad en début de match.

Peu avant la pause, il a laissé filer une rondelle à la suite d’un gros cafouillage devant sa cage. Malheureux, Martin Gerber est à créditer toutefois d’une performance très encourageante et se profile ainsi comme un candidat à l’une de trois places de gardien lors du championnat du monde de Mannheim et Cologne. Leonardo Genoni a pris le relais dès la 21e minute, sans réaliser une performance de premier choix.

Cap sur l’étranger

Désormais, la phalange de Sean Simpson disputera trois rencontres à l’étranger avant de revenir au pays le 30 avril pour un match à La Chaux-de-Fonds face à la Norvège. Auparavant, les Helvètes défieront l’Allemagne sur ses terres à Schwenningen (mercredi, 20h00) avant de s’envoler pour Minsk afin d’y disputer deux parties face la Slovaquie (samedi 24 avril, 13h00) et le lendemain contre la Biélorussie (17h00).

Pour la suite de sa préparation, la Suisse devrait compter sur des renforts en provenance d’Amérique du Nord. Juraj Simek, Luca Sbisa ou Nino Niederreiter pourraient être convoqués par le sélectionneur national. Si la présence des deux premiers nommés semble probable, celle du petit prodige des Portland Winterhawks serait la surprise du chef Simpson. Eblouissant avec l’équipe nationale juniors lors du dernier championnat du monde, «El Nino» mériterait une chance de goûter au hockey international des «grands».